La justice maintient l'accusation de fraude fiscale contre l'infante

le
0

MADRID, 7 novembre (Reuters) - Le tribunal supérieur des Baléares a confirmé vendredi les poursuites pour fraude fiscale engagées contre l'infante Cristina mais abandonné en revanche les accusations de blanchiment d'argent. La soeur du roi Felipe VI est impliquée dans une enquête visant les activités de son mari, Inaki Urdangarin, accusé d'avoir détourné plusieurs millions d'euros de fonds publics par le biais d'une fondation qui a décroché des contrats publics pour l'organisation de conférences sur le sport et l'économie. (Sonya Dowsett; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant