La justice libanaise condamne des membres du clan Assad

le
0
Pour la première fois, Beyrouth inculpe trois cousins germains de Bachar el-Assad, dans une affaire de captation d'héritage.

Est-ce le signe d'une émancipation de la justice libanaise vis-à-vis à de son voisin syrien, qui lutte pour sa survie? Pour la première fois depuis de nombreuses années, un juge d'instruction libanais, Chawki Al-Hajjar, vient de rendre une ordonnance d'inculpation contre plusieurs membres de la famille Assad, au pouvoir à Damas, a-t-on appris auprès d'une source judiciaire proche du dossier.

L'inculpation vise Mme Falak el-Assad, Mounther el-Assad et Fawaz el-Assad, trois enfants de Jamil el-Assad, le frère de l'ancien président Hafez el-Assad, qui a dirigé la Syrie entre 1970 et 2000, avant d'être remplacé, à sa mort, par son fils Bachar, qui réprime dans le sang l'insurrection de ses opposants.

Capacité de nuisance

Accusé de faux et usage de faux, les trois membres du clan Assad ont utilisé un faux document officiel...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant