La justice interdit l'arrêt des soins de Vincent Lambert

le
0

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a suspendu aujourd'hui la décision de l'hôpital de Reims d'arrêter l'alimentation du jeune tétraplégique Vincent Lambert. Le cas déchire la famille.

Vincent Lambert restera en vie. C'est l'ordonnance qu'a rendue le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne jeudi matin, après qu'il eut été saisi mercredi en urgence par des membres de la famille du jeune tétraplégique pour stopper le processus de fin de vie lancé pour la deuxième fois par le CHU de Reims, où le jeune handicapé est hospitalisé depuis cinq ans.

Les neuf juges du tribunal ont ainsi suivi les conclusions du rapporteur public qui leur avait demandé d'ordonner à l'hôpital la suspension immédiate de l'exécution du processus de fin de vie et le maintien, jugeant qu'«une atteinte grave et manifestement illégale au droit fondamental à la vie» (article L521-2 du Code de justice administrative) était commise. Pour la justice, Vincent Lambert n'est...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant