La justice fait un pas de plus vers la reconnaissance de l'homoparentalité

le
0
Invoquant simplement l'intérêt des enfants, une juge de Bayonne a reconnu à deux femmes pacsées l'autorité parentale conjointe sur les jumelles de l'une d'elles.

C'est la première fois en France qu'une décision de justice reconnaît l'homoparentalité sans condition particulière. À Bayonne, Cécile et Marie-Catherine, pacsées depuis 2009, réclamaient le partage de l'autorité parentale sur les jumelles mises au monde par Cécile et élevées par le couple. Invoquant l'intérêt des fillettes, la juge aux Affaires familiales a accédé à leur demande.

Dans son jugement, la magistrate remarque «les attestations multiples» faisant état «d'un couple uni, bien intégré dans leur milieu familial et social, et dont les qualités éducatives et affectives à l'égard des deux enfants sont reconnues». La magistrate estime donc «qu'il est de l'intérêt des deux mineures que les deux adultes présents au foyer partagent cette autorité parentale, et que celle-ci étant exercée déjà de fait conjointement, cette situation soit juridiquement consacrée». Ce jugement, prononcé le 26 octobre, ne sera définitif que si le parquet, qui à l'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant