La justice estime que l'UMP peut se baptiser «Les Républicains»

le , mis à jour à 14:24
1
La justice estime que l'UMP peut se baptiser «Les Républicains»
La justice estime que l'UMP peut se baptiser «Les Républicains»

Affiches et t-shirt floqués aux couleurs des «Républicains» étaient déjà imprimés pour le congrès de la future-ex-UMP. Et les militants pourront bien les arborer au prochain meeting de leur président Nicolas Sarkozy. Le tribunal des référés a en effet rejeté ce mardi le recours contre le nouveau nom voulu par Nicolas Sarkozy pour son parti. Saisie en urgence par des associations et partis de gauche, ainsi que quelque 140 particuliers dont certains portent ce nom de famille, la justice devait trancher sur l'«appropriation du bien commun» que constituait, selon les plaignants, une telle appellation. Une démarche que n'a pas manqué de critiquer Nicolas Sarkozy.

Un «hold-up» de Sarkozy

Jusqu'au dernier moment avant l'annonce du délibéré, les critiques fusaient encore dans les matinales radios. «La gauche essaie d'instrumentaliser la justice à des fins politiques !» s'est agacé auprès du «Parisien» un sarkozyste. L'extrême droite condamne tout autant le changement de nom : sur BFM TV, Florian Philippot a par exemple ironisé sur la ressemblance avec le «parti républicain» des Etats-Unis. «C’est Sarko l’Américain qui est allé s’inspirer auprès de ses copains républicains américains. Ce n’est pas très innovant mais ça démontre l’état d’esprit de Nicolas Sarkozy qui est complètement inféodé à Washington, à cette pensée américaine», a estimé le vice-président du Front national.

VIDEO. Selon Philippot, «Sarkozy l’Américain s’est inspiré de ses copains»

Le numéro un du PCF, Pierre Laurent, a lui dénoncé un «hold-up tenté par Nicolas Sarkozy sur l'idée républicaine». Et le sénateur communiste d'insister au micro de Sud Radio : «Ce n'est pas très digne.» La «République», c'est «une idée évidemment très largement partagée, très au-delà des rangs de son parti. Je dirais même qu'il y a dans l'UMP en ce moment des gens qui ont une bien piètre idée de la République», ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r le mardi 26 mai 2015 à 15:00

    ça a l'air d'embêter les socialo-communistes !