La justice égyptienne veut la peine capitale pour Mohamed Badie

le
0

LE CAIRE, 16 mars (Reuters) - La justice égyptienne cherche à faire condamner à mort le chef spirituel des Frères musulmans, Mohamed Badie, et 13 autres personnes, apprend-on lundi de source judiciaire. Le dossier a été officiellement transmis au grand mufti d'Egypte, première étape vers l'imposition de la peine capitale. Les 14 personnes sont accusées d'attaque contre l'Etat, de vouloir répandre le chaos et de tentative d'incendie contre les installations de la police, des églises et autres biens publics, indique l'agence de presse égyptienne Mena. L'Egypte a lancé un vaste mouvement de répression contre les islamistes. Plusieurs milliers de personnes liées aux Frères musulmans ont été emprisonnées depuis la destitution, en juillet 2013 par l'armée, de Mohamed Morsi, premier président égyptien démocratiquement élu et issu de cette confrérie, à la suite de grandes manifestations contre lui. (Ali Abdelatti; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant