La justice égyptienne rejette la cession de deux îles à Ryad

le
0
    LE CAIRE, 21 juin (Reuters) - La justice égyptienne a annulé 
mardi un accord conclu entre Le Caire et Ryad qui prévoyait la 
cession de deux îles égyptiennes de la mer rouge à l'Arabie 
saoudite, a-t-on appris mardi de sources judiciaires. 
    La colère gronde en Egypte depuis que les autorités ont 
annoncé en avril la signature d'un accord de démarcation 
maritime dans le golfe d'Aqaba qui place deux îles stratégiques 
inhabitées, Tiran et Sanafir, dans les eaux territoriales 
saoudiennes.   
    Responsables égyptiens et saoudiens multiplient depuis les 
déclarations pour tenter d'expliquer que les îles n'étaient 
placées sous juridiction égyptienne que parce que Ryad avait 
demandé à l'Egypte d'en assurer la protection dans les années 
1950. 
    L'Etat égyptien pourra faire appel de cette décision. 
 
 (Amina Ismail,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant