La justice confirme l'extradition d'Assange

le
0
La Haute cour de Londres a confirmé mercredi l'extradition vers la Suède de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, dans le cadre d'enquêtes pour viol et agression sexuelle. lefigaro.fr fait le point sur les suites possibles.

La Haute cour de Londres a confirmé ce mercredi un jugement rendu en février : Julian Assange sera peut être extradé du Royaume-Uni vers la Suède, où il est soupçonné par deux jeunes femmes de viol et d'agression sexuelle. Le fondateur de Wikileaks a désormais deux semaines pour saisir la Cour suprême s'il souhaite faire appel. Une démarche bien compliquée puisqu'il lui faudra prouver que son appel présente un intérêt juridique général, au-delà de sa propre affaire. S'il échoue, l'homme sera transféré en Suède pour répondre des deux accusations portées à son encontre, probablement avant la fin du mois. Retour sur un bras de fer juridique sous forme d'imbroglio diplomatique.

La confirmation du jugement qui vient d'être rendu par la Haute cour de Londres n'avait pas pour vocation d'apprécier la culpabilité de Julian Assange pour les faits qui lui sont reprochés. Mais de savoir si le fondateur de Wikileaks allait être extradé en Suède pour être interrogé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant