La justice américaine enquête sur le trading haute fréquence

le
5
LE TRADING HAUTE FRÉQUENCE SOUS L'OEIL DE LA JUSTICE AMÉRICAINE
LE TRADING HAUTE FRÉQUENCE SOUS L'OEIL DE LA JUSTICE AMÉRICAINE

WASHINGTON (Reuters) - Le département de la Justice des Etats-Unis enquête sur le trading à haute fréquence en raison d'un possible délit d'initié, a déclaré vendredi aux parlementaires américains le ministre de la Justice (Attorney General) Eric Holder.

Ce mode de transaction fait déjà l'objet d'investigations de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme des marchés boursiers américains, de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), organe de régulation des marchés de dérivés, et du FBI, comme tous trois l'ont annoncé cette semaine.

Les différentes autorités américaines veulent déterminer si le trader haute fréquence jouit d'un avantage de vitesse indu sur l'investisseur moyen.

"Je confirme que le département de la Justice examine ces pratiques pour déterminer s'il y a infraction à la réglementation du délit d'initié", a dit Eric Holder à une commission de la Chambre des représentants.

Le FBI se demande aussi si les traders haute fréquence ne sont pas engagés dans des transactions fantômes qui donnent l'illusion qu'il existe de l'activité sur telle ou telle valeur.

Le long débat sur le trading haute fréquence a été relancé lundi, après que l'auteur à succès Michael Lewis eut publié un nouvel ouvrage intitulé "Flash Boys: A Wall Street Revolt".

Il affirme que les traders haute fréquence manipulent le marché grâce à des algorithmes très sophistiqués qui leur permettent d'exécuter des transactions à des vitesses impensables pour les investisseurs moyens.

Les partisans du trading haute fréquence affirment eux que ce faisant, ils alimentent la liquidité du marché, ce qui profite à tous.

(Aruna Viswanatha, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • metastok le vendredi 4 avr 2014 à 18:33

    Limiter les échanges à une cotation par seconde et le THF est mort sans que cela ne gène le moins du monde les investisseurs...

  • guerber3 le vendredi 4 avr 2014 à 17:07

    Juste un effet d'annonce, c'est " américain" et leur " justice " n'agit que contre les anomalies externes...!

  • f5gbi le vendredi 4 avr 2014 à 17:05

    Tout le monde au même niveau : ADSL 56K !!

  • olive84 le vendredi 4 avr 2014 à 17:04

    ils ne vont pas tuer la poules aux oeufs d or j'espère...

  • dratiser le vendredi 4 avr 2014 à 17:00

    qu'ils mettent fin à cette folie qui ne fait que favoriser la speculation des HF au detriment des actionnaires