La justice américaine donne du répit à l'Argentine

le
0
L'Argentine pourra attendre le verdict de l'audience en appel de février avant de rembourser - ou non - des fonds spéculatifs. La justice américaine avait initialement exigé que Buenos Aires verse 1,33 milliard avant le 15 décembre, faisant planer le risque d'un défaut de paiement.

La justice américaine a fait marche arrière. Elle a suspendu l'exécution du jugement obligeant l'Argentine à verser d'ici au 15 décembre 1,33 milliard de dollars à des fonds spéculatifs, en attendant l'audience en appel programmée fin février. «Tous les jugements relatifs à cette affaire sont suspendus» jusqu'au 27 février, date prévue de l'appel, a indiqué une cour d'appel de New York.

Vent debout contre cette décision de justice, l'Argentine avait fait appel de ce jugement. Buenos Aires a toujours refusé de payer ceux qu'il qualifie de «fonds vautours», qui exigent d'être remboursés en totalité alors que la plupart des créanciers avaient accepté une décote de 75% après la fa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant