La Jordanie riposte à l'Etat islamique en exécutant une djihadiste

le
0

AMMAN, 4 février (Reuters) - En riposte à l'assassinat d'un pilote de l'armée de l'air jordanienne, la Jordanie a exécuté mercredi Sadjida al Richaoui, une djihadiste irakienne condamnée à mort dont la libération était réclamée par l'organisation Etat islamique, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Un autre islamiste irakien également condamné à mort par Amman a lui aussi été exécuté à l'aube par pendaison, ajoute-t-on de même source. Les autorités jordaniennes avaient promis de venger la mort du pilote de l'armée de l'air annoncée dans une vidéo diffusée mardi par l'Etat islamique. Capturé en décembre dernier lors d'une mission au-dessus de la Syrie, Mouath al Kassaesbeh a été brûlé vif à l'intérieur d'une cage. Dans des messages diffusés au préalable, l'Etat islamique avait exigé la libération de l'Irakienne Sadjida al Richaoui en échange d'un otage japonais, Kenji Goto, dont la mise à mort a été annoncée dans un vidéo diffusée samedi dernier. Les autorités jordaniennes avaient indiqué pour leur part qu'elles étaient prêtes à négocier la libération de la djihadiste, condamnée à mort et emprisonnée pour son rôle dans un attentat suicide qui a fait 60 morts à Amman en 2005, en échange de son pilote. (Suleiman al Khalidi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant