La jeunesse hongkongaise défie Pékin

le
0
Équipés de masques et de parapluies, les jeunes Hongkongais ont décidé de résister face à la Chine.
Équipés de masques et de parapluies, les jeunes Hongkongais ont décidé de résister face à la Chine.

C'est leur toute première fois. Masques de plongée sur les yeux, capes de pluie en plastique sur le dos et serviettes en éponge pour essuyer la transpiration, les jeunes révolutionnaires de Hong Kong sont équipés comme de vieux briscards. Mais leurs visages poupins assortis de sourires timides trahissent leur innocence. C'est cette armée pacifique d'adolescents qui défie la deuxième puissance mondiale, au coeur du quartier d'Admiralty, dans le centre de l'ancienne colonie britannique. Des dizaines de milliers d'enfants sages, étudiants ou lycéens, prêts à affronter les forces de l'ordre de l'empire rouge.

"Quand Hong Kong a besoin de moi, ma place est ici", explique Steve, âgé de 22 ans, aux abords du siège du gouvernement. Le regard concentré, il se serre contre ses copains, qui reprennent en choeur des chansons pour cacher leur peur. "Le gouvernement risque de faire quelque chose cette nuit, mais nous ne savons pas quoi", explique, inquiète, Cee, 22 ans, en grignotant son Big Mac avec ses copines, assises sur la chaussée. Pour la plupart d'entre eux, cette crise est leur baptême du feu politique et leur première manif. Et ils s'y jettent avec la ferveur des néophytes. Comme Angel, 19 ans, qui va passer une seconde nuit dans la rue pour prévenir un coup de force de la police.

Les candidats aux élections "filtrés" par Pékin

Défiant les pronostics, cette génération, qui a grandi après la rétrocession à la Chine en 1997, est devenue...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant