La jeune garde des députés PS agace

le
0
Certains nouveaux élus, médiatiques et ambitieux, exaspèrent les plus anciens.

Ils commencent à agacer. Dans les couloirs de l'Assemblée. Jusqu'au sommet de l'État (lire encadré). Certains jeunes députés PS (137 ne siégeaient pas dans l'Assemblée sortante) ne font pas l'unanimité chez leurs collègues plus anciens. Dans le collimateur: les élus de l'aile gauche du parti (ils sont 22) qui menacent de ne pas voter le traité européen. Ou ceux qui ont initié la tribune des 75 pour inciter François Hollande à presser le pas sur le vote des étrangers. «Ils ont d'abord été accueillis avec bienveillance, raconte le député du Gers, Philippe Martin. Ils apportaient de la fraîcheur et venaient de battre des types de droite qu'on rêvait de voir battus. Puis, il y a eu une bascule. Les plus anciens, qui ont ramé quinze ans dans l'opposition, sont agacés par ces jeunes qui veulent tout, tout de suite. Ça crée un malaise dans le groupe.»

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, les appelle la «génération Tchatche». Trentenaires o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant