La Jeep Patriot, sous une bonne étoile

le
0
L'avenir du 4×4 compact américain est désormais tracé par Fiat. Mais c'est Mercedes-Benz qui fournit le moteur du succès.

Fiat préside ouvertement aux destinées de Chrysler et, par conséquent, à celles de Dodge et Jeep. Monté récemment à 30% du capital de l'Américain, il a annoncé jeudi viser 16% supplémentaires, une option qu'il pourra exercer lorsque Chrysler aura remboursé sa dette auprès des États américain et canadien. Ensuite, avec l'acquisition supplémentaire de 5%, il prendrait le contrôle de Chrysler avant la fin 2011, ce qui constitue l'objectif annoncé par l'administrateur délégué de Fiat, Sergio Marchionne.

En Europe, les Chrysler vont donc être, sans état d'âme, rebadgées Lancia, tandis que les Dodge vont arborer le logo Fiat. Seule Jeep conservera son identité. Elle est suffisamment forte pour que Fiat renonce à la changer. L'intégration de Jeep au groupe Fiat se résumera à l'adoption du fameux diesel Multijet sur son entrée de gamme. Dans quelques mois car, pour l'heure, après avoir roulé des mécaniques Volkswagen, les Jeep Compass et Patriot héritent d'abo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant