La Hongrie se décidera vendredi sur la fermeture de sa frontière

le
0

BUDAPEST, 15 octobre (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a fait savoir jeudi qu'il allait discuter de la crise migratoire une dernière fois avec ses partenaires européens réunis en sommet à Bruxelles avant de prendre une décision finale au sujet de sa clôture érigée à la frontière avec la Croatie. Selon la télévision publique hongroise, Viktor Orban a dit aux journalistes avant d'entrer au Conseil européen qu'il préférerait que l'UE défende sa frontière en Grèce, où des centaines de milliers de réfugiés venus du Proche-Orient sont arrivés cette année. En cas d'échec sur ce point, la Hongrie a déjà mis en place une clôture le long de sa frontière avec la Croatie et prendra la décision de l'activer ou pas d'ici vendredi matin, a précisé Viktor Orban. La construction est terminée et l'armée et la police sont capables de faire respecter le bouclage si une décision est prise en ce sens, a pour sa part indiqué le secrétaire général du gouvernement hongrois, Janos Lazar. La frontière peut être fermée "en une heure si nécessaire", a précisé Viktor Orban. La Hongrie a déjà mis en place une clôture à sa frontière avec la Serbie, ce qui a suscité la colère de ses partenaires européens au plus fort de la crise des migrants en septembre. Depuis le début de l'année, plus de 378.000 migrants sont entrés en Hongrie pour gagner les autres pays de l'UE, a indiqué Janos Lazar. Il a estimé que ce chiffre pourrait monter à 600.000 ou 700.000 d'ici la fin de l'année. (Krisztina Than et Marton Dunai; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant