La hiérarchie des banques françaises bouleversée

le
0
INFOGRAPHIE - Les mouvements de fusion qui ont accompagné la crise ont profondément modifié le paysage bancaire français.

Les banques françaises sont sorties de la crise. Mais pas dans le même état. C'est le grand enseignement des comptes égrenés ces derniers jours par les BNP Paribas, Crédit agricole et autres BPCE. À l'exception de Dexia, encore plongé dans ses travaux de transformation, tous les établissements ont publié des résultats en forte hausse en 2010.

Pour autant, ces quatre années ont profondément bouleversé la hiérarchie entre les ténors de la place bancaire en terme de performance financière. Soit parce que certains ont mené, dans cette période troublée, des opérations de fusion qui se sont révélées des succès: c'est le cas de BNP Paribas-Fortis et, dans une configuration très différente, de Banques populaires-Caisses d'épargne. Soit parce que, en sens inverse, certains acteurs ont acquitté un prix plus élevé que les autres à la crise: la Société générale et le Crédit agricole apparaissent comme les deux grands perdants de ces dernières années.

 

Un i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant