La Haye se prononcera le 12 juillet sur la mer de Chine du Sud

le
0
    AMSTERDAM, 29 juin (Reuters) - La Cour permanente 
d'arbitrage de La Haye se prononcera le 12 juillet sur les 
revendications territoriales présentées par les Philippines 
contre la Chine au sujet de zones disputées en mer de Chine 
méridionale. 
    Pékin revendique la souveraineté de la quasi-totalité de la 
mer de Chine méridionale, rejetant les revendications du 
Vietnam, des Philippines, de Taiwan, de la Malaisie et du 
sultanat de Bruneï sur certaines parties. 
    La Chine n'a pas pris part à la procédure et estime que la 
juridiction de La Haye n'est pas compétente pour traiter de 
cette question. 
    Aucune réaction officielle n'est immédiatement venue de 
Pékin, mais l'agence Chine nouvelle a évoqué dans une courte 
dépêche une cour "dont la juridiction est largement contestée". 
    Manille conteste les revendications présentées par Pékin sur 
les quelque 3,5 millions de km² que couvre la mer de Chine du 
Sud, une étendue qui regorge de ressources naturelles 
sous-marines et par laquelle transitent chaque année de 
gigantesques volumes de marchandises. 
    Les Philippins reprochent notamment à la Chine de violer la 
convention des Nations unies sur le droit de la mer et de 
l'empêcher d'exercer son droit à l'exploitation des ressources 
naturelles et des zones de pêches dans sa propre zone économique 
exclusive. 
 
 (Antony Deutsch, Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant