La Haute Assemblée ne veut pas de binôme

le
0
Le Sénat a écarté la mesure-clé du projet de loi instituant la parité dans les assemblées départementales.

Le Sénat a rejeté, dans la nuit de jeudi à vendredi, par 164 voix contre 144, la mesure clé du projet de loi instituant la parité dans les assemblées départementales. François Hollande veut instituer la parité dans ces assemblées, qui ne comptent actuellement que 13,5 % de femmes. À cette fin, l'Élysée entend diviser par deux le nombre de cantons. Dans les «supercantons» ainsi créés, le président souhaite que les électeurs, au moyen d'un seul bulletin, désignent - au scrutin majoritaire à deux tours - non plus un élu, mais deux. Et ces deux élus doivent obligatoirement être un homme et une femme.

Chaque candidat aux cantonales doit donc constituer un binôme avec un candidat du sexe opposé. En cas de victoire, ledit binôme remporte les deux sièges à pourvoir dans le canton. S'il est battu, l'un et l'autre ont perdu. Une fois élus, les deux conseiller...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant