La hausse des taux US devra être graduelle, insiste Evans (Fed)

le
0
    EAST LANSING, Michigan, 1er décembre (Reuters) - La Réserve 
fédérale doit insister dans sa communication sur le caractère 
graduel que devra prendre la hausse des taux d'intérêt aux 
Etats-Unis après le premier relèvement, a déclaré mardi le 
président de la Fed de la Chicago, Charles Evans. 
    Le comité de politique monétaire (FOMC) de la banque 
centrale américaine se réunit les 15 et 16 décembre et devrait, 
selon les anticipations des marchés, se prononcer pour un 
relèvement de ses taux, pour la première fois depuis juin 2006. 
    Plusieurs responsables de la Fed doivent prendre la parole 
cette semaine, dont sa présidente, Janet Yellen, qui 
interviendra mercredi devant l'Economic Club de Washington puis 
jeudi devant une commission sénatoriale. 
    Cette dernière a déjà fait valoir que le resserrement 
monétaire devrait être progressif mais Charles Evans, réputé 
pour être une "colombe" au sein du FOMC, a souligné l'importance 
de ce point. 
    "Il est vital que lorsque nous commencerons à relever les 
taux, le FOMC (...) communique fortement et efficacement son 
plan vers un chemin graduel pour les hausses suivantes", dit 
Charles Evans dans le texte, transmis à l'avance, d'un discours 
qu'il devait prononcer à East Lansing, dans le Michigan.  
 
 (Lindsay Dunsmuir; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant