La hausse des prix des péages inquiète les acteurs de la sécurité routière

le
0
L'augmentation de 2,5% des péages autoroutiers risque d'encourager les automobilistes à se rabattre sur le réseau secondaire, plus accidentogène.

Mercredi, les prix des péages d'autoroutes ont augmenté. Une hausse moyenne de 2,5% sur le réseau, supérieure à l'inflation (2,25%). Mais, bien que prévus de longue date, ces tarifs accrus suscitent une double réaction. La première est celle de l'impact sur le budget des automobilistes; la seconde concerne la Sécurité routière. Car le réseau autoroutier bénéficie d'une accidentalité bien inférieure à celle du réseau secondaire.

Les chiffres de la Sécurité routière sont clairs: en 2009, sur les autoroutes de France, se sont produits 4349 accidents corporels, dans lesquels 246 personnes ont trouvé la mort. Sur ces voies, le ratio de tués par accident, indice de «gravité», est de 5,66%. La même année, sur les routes nationales, 2411 accidents corporels ont été relevés, pour 349 décès, soit un ratio de gravité de 14,48%. Et, sur les routes départementales, les chiffres sont encore plus élevés: 12.460 accidents, 2226 morts (17,87%).

Si bien que, dans une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant