La hausse de l'Euro face au dollar

le
0

Depuis le début d'année 2012, le nombre de crédits à la consommation est en baisse, en France comme dans la zone Euro. Cette diminution s'accentue, causée par la crise.

Une baisse en France
Selon l'estimation de la Banque de France, les Français sont de moins en moins nombreux à souscrire des crédits à la consommation. L'encours total de ces crédits, à la fin mars 2013, affichait une diminution de 1,6 % par rapport à mars 2012. Il s'élève à 145,7 milliards d'euros.
Si les crédits classiques restent relativement stables, avec un encours affichant une hausse de 0,1 %, ce sont les crédits renouvelables qui sont les plus touchés par la baisse avec -5,4 %. Les comptes débiteurs chutent quant à eux de 1,4 %.

Baisse dans la zone Euro
D'après les chiffres de la Banque de France, la baisse des crédits à la consommation français est néanmoins plus faible que la moyenne européenne où le repli enregistré est de 3,4 %.
Il faut noter toutefois que les taux d'intérêt appliqués aux crédits à la consommation français sont en moyenne plus faibles que ceux établis dans le reste de la zone : 7,9 % pour les crédits renouvelables et 6,1 % pour les prêts amortissables, dans l'Union Européenne.

Une baisse installée

Cette baisse des crédits à la consommation est sensible depuis le début d'année 2012. Une chute de 7,4 % avait été relevée par rapport à janvier 2011. Une baisse de 4,7 % avait été notée pour le seul mois de décembre 2013. La crise financière semble donc avoir incité les Français à se désendetter et à limiter leur consommation.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant