La hausse constante du prix des terres agricoles

le
0
Les terres labourables et les prairies naturelles ont vu leurs prix progresser de 66% en 13 ans.

La hausse des prix durant la dernière décennie n'a pas épargné le monde agricole. Un rapport publié par l'Agreste, l'organisme en charge de «la statistique, l'évaluation et de la perspective agricole», revient sur la flambée des prix des terres agricoles depuis 1997. En 2010, les terres labourables et les prairies naturelles vendues libres valaient 5230 euros par hectare, soit une augmentation de 66% par rapport à 1997.

Vendues louées, leur prix est moins élevé, à 3620 euros par hectare, ce qui correspond tout de même à une hausse de 51% en 13 ans. Le statut locatif n'est cependant pas la seule explication à l'écart de prix entre ces deux types de terrains. Bien que soumis à la loi du marché, des caractéristiques propres aux communes dans lesquelles les terres agricoles en vente se trouvent entrent souvent en jeu. La spécialité de la commune, c'est-à-dire l'élevage céréalier ou bovin, est par exemple un des facteurs principaux qui rentrent en compte lors d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant