La haine Sarkozy-Juppé décortiquée dans un livre

le
0
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.

Comment en sont-ils arrivés là ? Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, l'ex-balladurien et l'ancien chiraquien, l'ancien président et l'ex-Premier ministre, l'agité et le modéré, deux hommes opposés qui partagent aujourd'hui le même objectif : emporter la primaire de la droite pour concourir à l'élection présidentielle de 2017.

Dans leur livre à paraître le 28 avril, Ennemis de trente ans, Anita Hausser et Olivier Biscaye dissèquent les relations tortueuses entretenues par les deux hommes depuis plus de quarante ans. Alors, pourquoi ennemis de trente ans ? Parce que la haine et la rivalité ne les ont pas toujours animés, parce qu'entre eux, parfois, la complicité, le respect ont été réels. Quand Nicolas Sarkozy président de la République nomme Alain Juppé, revenu de son exil canadien, ministre des Affaires étrangères, commence ce que les auteurs nomment « une lune de miel à l'état pur ». Oui, les ministres de l'époque ont été nombreux à rapporter la cordialité, voire la bienveillance de leurs rapports, mais aucun n'avait encore poussé le plaidoyer jusqu'à raconter que Sarkozy ne pouvait se passer de Juppé. C'est pourtant la confidence étonnante lâchée par Alain Minc aux auteurs : « Je ne pouvais pas avoir une conversation téléphonique avec Sarkozy sans qu'il me passe Juppé. Tu veux parler à Alain ? Il est à côté de moi. »

« Alors, Alain, [...] t'as pris combien ? »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant