La guerre entre taxis et véhicules de tourisme avec chauffeur déclarée

le
0
VIDÉO - Les véhicules de tourisme avec chauffeur pourront continuer à prendre en charge les clients qui ont commandé une course. Mais prendre un client à la volée dans la rue leur reste interdit.

Les taxis sont furieux et leurs nouveaux concurrents, les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) se frottent les mains. Telles sont les conséquences des mesures présentées ce jeudi par les ministères de l'Intérieur et du tourisme pour tenter, justement, de mettre fin à la guerre qui sévit entre ces deux professions.

Ainsi les VTC ne pourront prendre un client qu'après un délai de quinze minutes, sauf dans le cadre d'un abonnement où cette attente ne sera pas requise. À charge pour la société d'apporter tous les justificatifs nécessaires, en cas de contrôle: respect du quart d'heure entre la réservation de la course et l'arrivée de la voiture, ou présentation du numéro de dossier justifiant que le client est un abonné. Pour éviter tout abus, l'abonnement a ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant