La guerre du maïs transgénique aura-t-elle lieu ?

le
0
(Commodesk) Moins d'une semaine après l'annonce par le gouvernement français d'un moratoire sur la culture de maïs MON810, de Monsanto, les producteurs ont répliqué. L'Association générale des producteurs de maïs (AGPM), affiliée à la FNSEA, a indiqué lundi 19 mars qu'elle s'apprêtait à "attaquer l'arrêté en justice". Cependant, les modalités restent encore à définir. Des juristes sont en train d'étudier la question et décideront de la juridiction devant laquelle sera porté l'affaire. Sur le fond, l'AGPM jure n'avoir "aucune inquiétude" quant à la pertinence de son action. Selon elle, les études sur lesquelles se base le gouvernement pour décréter le moratoire ne présentent "rien de nouveau" et "aucun danger sanitaire avéré" n'est prouvé.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant