La guerre des sexes fait rage entre le Parlement et la BCE

le
0
La commission des affaires économiques du Parlement européen a rendu un avis négatif, lundi soir, à la nomination du Luxembourgeois Yves Mersch à la BCE. » Une affaire de sexe à la BCE affole les députés européens

Les partisans de la cause féminine ont gagné un premier round dans la guerre des sexes qui oppose depuis six mois les députés européens à la BCE sur la nomination du sixième membre de son directoire. Lundi soir, la commission des affaires économiques et financières du Parlement a rendu un avis négatif sur la nomination du candidat officiel de l'Eurogroupe, le Luxembourgeois Yves Mersch. Un candidat qu'elle avait auparavant auditionné. Composée d'une quarantaine de députés, la commission économique du Parlement a demandé, dans une résolution, au Conseil européen de «retirer sa recommandation» de nommer Yves Mersch. «Nous n'avons rien contre vous (...) Mais est-il possible d'avoir un directoire composé uniquement d'hommes jusqu'en 2018?», s'est inte...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant