La guerre des «lignes» n'aura pas lieu à l'UMP

le
0
VIDÉO - François Fillon a clarifié sa position sur le FN au comité politique, Jean-François Copé a salué un «vrai consensus».

A l'issue de plus de deux heures de comité politique, mardi matin, Valérie Pécresse a confié sa satisfaction: «L'UMP sort renforcée de l'épreuve! Copé et Fillon ont tous les deux fait un pas, Copé en acceptant de sortir de cette logique de consigne d'abstention généralisée, Fillon en disant qu'il n'appellerait jamais à voter pour un candidat FN».

Nommée secrétaire générale déléguée du parti en tant que filloniste, la députée des Yvelines fait partie de ces - nombreux - proches de l'ex-premier ministre qui n'ont «pas compris» son conseil de voter «pour le moins sectaire» des candidats en cas de duel FN/PS aux municipales. Son soulagement de voir se clore une crise qui dure depuis le 8 septembre n'est donc pas feint.

Fillon contre toute alliance avec le FN

Jean-François Copé et François Fillon, eux, ont un motif de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant