La guerre des féminins s'intensifie

le
0
INFOGRAPHIE- Le lancement en juin du titre haut de gamme Vanity Fair pousse les concurrents à se rénover. Grazia et Marie Claire annoncent de nouvelles formules.

Veillée d'armes dans la presse féminine. Après avoir plutôt bien résisté en 2012, avec des diffusions et des recettes publicitaires en léger repli, cette famille de magazines s'apprête à accueillir deux nouveaux entrants. Le groupe Marie Claire lancera en avril un hebdomadaire gratuit, Stylist, diffusé à 400.000 exemplaires, et Condé Nast mettra sur orbite le 26 juin la version française de Vanity Fair avec un objectif de 100.000 exemplaires vendus par mois.

Même si les éditeurs minimisent l'impact de l'arrivée de ces deux nouveaux titres, il s'agit pour eux de défendre leurs prés carrés, et notamment leurs parts du gâteau publicitaire. Le segment des féminins est le deuxième du marché en volume de diffusion après la presse télé - 374 millions d'exemplaires payés en ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant