«La guerre des chefs à France 24 n'existe pas»

le
0
INTERVIEW - Alain de Pouzilhac, son PDG, tire le bilan de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF).

L'AEF regroupe RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya, et est l'un des partenaires de TV5 Monde.

LE FIGARO. Vous deviez réformer l'Audiovisuel extérieur de la France, créé en février 2008. Mission accomplie?

Alain de POUZILHAC. - La réforme pour laquelle le président de la République m'a nommé est en bonne voie. Nous sommes sur le point de finaliser les deux premières phases que nous nous étions fixées. L'année 2009 a permis de stopper les déficits budgétaires de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), notre première priorité absolue: ainsi RFI a été recapitalisée à hauteur de 16,9 millions d'euros et le plan de départs volontaires de 206 personnes a été bouclé en 2010. De même, Monte Carlo Doualiya, la filiale arabophone, est désormais à l'équilibre après avoir accusé une perte de deux millions d'euros. Un tiers de ses équipes a été renouvelé avec la proposition d'une nouvelle grille éditoriale. Enfin, France 24, après des difficultés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant