La guerre de succession est ouverte entre les héritiers de Murdoch

le
0
La deuxième fille de Rupert, Elisabeth, pourrait être le dernier espoir de voir l'un des membres du clan reprendre le flambeau, en cas de départ précipité de son frère James.

Selon The Independent, Rupert Murdoch souhaiterait qu'Elisabeth, qui dirige le groupe de production de télévision Shine, rejoigne le conseil d'administration du conglomérat dès le mois d'octobre, lors d'un remaniement. Jusqu'ici, James, l'actuel directeur général adjoint de News Corp. et PDG de BSkyB, le bouquet satellite payant qu'il a dirigé avec succès pendant quatre ans, était considéré comme l'héritier naturel de l'empire créé par son père. Mais lui aussi pourrait faire les frais de l'affaire des écoutes téléphoniques. Outre sa responsabilité en tant que président de News International, la branche britannique de News Corp., dont certains journaux se sont livrés à des pratiques frauduleuses, les actionnaires de BSkyB et de News Corp. réclameraient sa tête.

Couper tous les liens avec Mme Brooks.

Selon le Sunday Times, la famille Murdoch a été très divisée sur la façon de gérer le «problème» Rebekah Brooks. C'est Elisabeth, appuyée de sa demi-sœur Pru

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant