La guerre de succession est ouverte au groupe UMP

le
0
Christian Jacob, proche de Jean-François Copé, affronte le radical Jean Leonetti.

Une guerre fratricide est déclarée entre les deux principaux prétendants à la succession de Jean-François Copé à la présidence du groupe UMP: Jean Leonetti (radical), premier vice-président du groupe depuis cinq ans, et Christian Jacob (ex-RPR), président de la commission du développement durable et favori du président sortant dont il est le bras droit au sein de son club Génération France. À ces poids lourds, s'est ajouté un troisième candidat, l'ex-ministre de l'Économie Hervé Gaymard. Il pourrait y en avoir d'autres, issus de la Droite populaire ou du camp libéral.

La campagne interne démarre sur les chapeaux de roues. Au lendemain du bureau politique de l'UMP, qui officialisera mercredi soir l'arrivée de Copé à la tête du parti, un appel à candidatures aura lieu jeudi matin pour la présidence du groupe. Et l'élection du successeur du député maire de Meaux devrait avoir lieu le mardi suivant à bulletins secrets. Ce qui interdit à d'anciens ministres,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant