La guerre continue autour des croquis d'Yves Saint Laurent

le
0
Selon des informations de Vanity Fair , l'ancien amant et chauffeur du couturier, Fabrice Thomas, a été interrogé et placé sous le statut de témoin assisté. Il est accusé d'avoir volé 390 croquis.

Depuis deux ans, Fabrice Thomas se retrouve au c½ur d'une enquête concernant la provenance d'une série inédite de 390 croquis signés du couturier décédé en 2008. Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le tribunal de Paris pour «recel de vol», «tentative d'extorsion» et «contrefaçon», l'ancien amant d'Yves Saint Laurent a été interrogé et placé sous le statut de témoin assisté le 18 septembre par la juge d'instruction Dominique Bibal-Séry. Au cours de son audition, il s'est dit «très surpris» des poursuites engagées à son encontre, rapporte Vanity Fair, qui a eu accès au procès-verbal.

Les faits remontent à octobre 2011. Pierre Bergé, ancien compagnon et légataire universel d'YSL, a déposé une plainte après que des hommes d'affai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant