La guerre civile syrienne a fait 210.000 morts, dit l'OSDH

le
1

AMMAN, 7 février (Reuters) - Le bilan de près de quatre ans de guerre civile en Syrie dépasse désormais les 210.000 morts, dont la moitié pratiquement sont des civils, a déclaré samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon cet organisation proche de l'opposition, qui suit l'évolution du conflit grâce à un réseau d'informateurs sur le terrain en Syrie, environ 10.660 enfants et 6.780 femmes sont au nombre des morts. Le bilan de l'OSDH n'a pu être vérifié de façon indépendante par Reuters. Selon l'OSDH, l'armée du président Bachar al Assad a perdu 45.385 hommes et les rebelles dans les 35.830. Mais pour Rami Abdoulrahman, qui dirige l'OSDH, le bilan véritable dans les deux camps est sans doute bien plus élevé encore. La Syrie comptait dans les 23 millions d'habitants avant que le conflit n'éclate. Selon l'Onu, 3,73 millions de Syriens ont fui leur pays et sont officiellement comptabilisés comme réfugiés à l'étranger. (Suleiman Al-Khalidi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 7 fév 2015 à 13:29

    Pas de condamnation de l'ONU ? De manifestations dans le monde entier ? Rien ??? Etrange ? Non, bien sûr. Car pas de terroristes du Hamas parmi les victimes. Seuls les terroristes du Hamas sont protégés par l'ONU.