La Guadeloupe plus meurtrière que Marseille

le
5
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La Guadeloupe est aujourd'hui plus meurtrière que Marseille. Manuel Valls a entamé mercredi un marathon aux Antilles pour lutter contre une délinquance qui bat tous les records. Plus de 38 morts en moins d'un an, une école qui ne remplit pas ses objectifs, un chômage qui atteint des sommets, une zone de sécurité prioritaire (ZSP) pas forcément adaptée... Le sociologue André Lucrèce, coauteur du livre Souffrance et jouissance aux Antilles aux éditions Gondwana, revient sur un nouveau "mode de modernité" que les Antilles peinent à absorber. Entretien.

Le Point.fr : Selon vous, la modernité joue un grand rôle dans la frustration de la population antillaise et dans la dégradation du lien social. Pourquoi tant de violence ?

André Lucrèce : Le mode de vie a complètement changé. On est passé d'une ruralité qui structurait la Guadeloupe et la Martinique à une nouvelle forme de modernité. On est dans une économie qui n'est plus rurale, mais qui est un peu industrialisée et surtout de services. Le mode de vie est désormais urbain et le phénomène n'est pas cantonné à la ville. La Martinique est une île et on ne peut donc pas construire indéfiniment des maisons individuelles. On privilégie alors l'habitat en cité, en HLM. Et aujourd'hui, ce système produit ses excès, car les transports ne se sont pas développés en Martinique en même temps que le reste. La question du déplacement des jeunes est pourtant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M601364 le jeudi 17 oct 2013 à 09:04

    Les plages sont si belles et aucun problème ,sa caille ,cela va en Gwada ti moun !!!un ti rhum!!

  • M601364 le jeudi 17 oct 2013 à 09:02

    J'y vais en vacances chaque année et aucun problème ,il faut pas traîner le soir dans des bas quartier comme en Métropole !!!!!!!!ils se battent entre voyous pour la drogue comme a Marseille ou Paris

  • M2280901 le mercredi 16 oct 2013 à 12:10

    à peu près les mêmes qu'à Marseille

  • M8412500 le mercredi 16 oct 2013 à 10:32

    Non je ne suis pas d'accord avec ce vous moi qui pendant 7ans qui a travaillé en Guadeloupe et Martinique que j'ai quitté avec regret pour une et simple raison ils pensent qu'ils ont encore des chaines aux pieds ils maltraitent les (béqués)et ceux sont eux qui leurs donnent à manger grève sans arret je suis pour que la FRANCE quitte ce merdier avec leurs cocotiers leurs ignames leurs patates douces leurs fruits a pains le boudin ptit rhum ptit punch qu'ils vivent avec cela

  • paumont1 le mercredi 16 oct 2013 à 09:48

    il y a toujours meilleur ou pire ailleurs, ça ne justifie aucunement l'abandon de tout ou partie du territoire par l'état dont la première fonction est d'assurer la sécurité...Et si on n'y prend pas garde, alors le succès du populisme et de l'autodéfense est assuré!