La grosse ficelle de NKM pour faire le buzz sur les réseaux sociaux

le
0
Dans une vidéo, Nathalie Kosciusko-Morizet se moque de ses adversaires à la primaire des Républicains pour l'élection présidentielle de 2017.
Dans une vidéo, Nathalie Kosciusko-Morizet se moque de ses adversaires à la primaire des Républicains pour l'élection présidentielle de 2017.

Jean-François Copé affirme que « Nathalie fait une campagne remarquable », Alain Juppé vante son « intelligence » et François Fillon glorifie « l'innovante » et « l'intrépide » Nathalie Kosciusko-Morizet, dont Nicolas Sarkozy est « très fier »... Dans un clip de campagne publié mardi 5 juillet 2016 sur les réseaux sociaux, NKM détourne malicieusement d'anciens discours tenus par ses concurrents. Au fil des images, ils lui tressent des lauriers et voient en elle la candidate idéale. La vidéo s'achève par un court message : « Ils la soutiennent. Parrainez-la. »

Au mois de mai 2016, la start-up française Heetch avait déjà mis en boîte les politiques de la même manière. Des phrases tenues par des politiques de premier plan (Nicolas Sarkozy, François Hollande, etc.) avaient été sorties de leur contexte pour souligner leur ringardise. « S'ils étaient encore jeunes, ils se battraient pour Heetch », écrivait l'entreprise. Heetch avait en réalité lancé une grande campagne de communication au moment où la justice menaçait de suspendre ses services, en plein bras de fer avec les taxis.

Au moins 20 parrainages de parlementaires

Avec cette vidéo, Nathalie Kosciusko-Morizet espère rassembler autour d'elle et de sa candidature à la primaire de la droite. D'autant que pour se présenter, les candidats doivent obtenir au moins 20 parrainages de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant