La grogne monte en Chine après la condamnation d'un handicapé

le
0
En juillet dernier, Ji Zhongxing, désespéré, avait fait sauter une bombe artisanale à l'aéroport de la capitale pour tenter d'attirer l'attention sur ses problèmes judiciaires.

La grogne monte sur les réseaux sociaux chinois contre le système judiciaire du pays après la condamnation d'un homme en chaise roulante auteur d'un attentat à la bombe à Pékin. En juillet dernier, Ji Zhongxing, 34 ans, avait fait sauter une bombe artisanale à l'aéroport de la capitale, par désespoir, pour tenter d'attirer l'attention sur ses problèmes judiciaires. La Cour populaire de Chaoyang, à Pékin, l'a déclaré coupable d'avoir volontairement causé une explosion ayant causé des blessures et des dégâts matériels, des délits passibles de dix ans de réclusion. Sa condamnation à six ans de prison a suscité un vaste mouvement de colère et de sympathie dans le pays.

Ji avait plaidé non coupable lors de son procès en septembre, affirmant avoir déclenché l'explosion de façon involon...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant