La grogne fait tache d'huile au sein du Parti socialiste

le
0
Quatre sensibilités du PS unissent leurs forces pour réclamer une «grande réforme fiscale redistributive», promesse de campagne (délaissée) du candidat PS.

Coup de semonce pour François Hollande. C'est une grande première depuis le début du quinquennat: quatre sensibilités du PS unissent leurs forces pour réclamer une «grande réforme fiscale redistributive», promesse de campagne (délaissée) du candidat PS, en plein débat d'orientation budgétaire pour 2014 à l'Assemblée nationale. Autour de la table d'une conférence de presse commune, mardi matin: deux mouvements situés à l'aile gauche du PS - Un monde d'avance de Benoît Hamon et Maintenant la gauche d'Emmanuel Maurel -, les représentants de la Gauche populaire, club créé par d'ex-strauss-kahniens, et ceux de la Gauche durable, qui rassemble plusieurs proches de Martine Aubry.

Pour ces socialistes, les dernières législatives partielles, toutes perdues par le PS, et la montée du FN nécessitent d'apporter d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant