La grippe hivernale s'annonce

le
0
Son arrivée est plus tardive que d'ordinaire mais le seuil épidémique devrait être atteint très prochainement. S'il est trop tard pour se faire vacciner, quelques précautions permettent de limiter la contagion.

Retardée par le temps plutôt doux qui a dominé au début de l'hiver, l'épidémie de grippe arrive dans le sillage de la vague de froid actuelle. Avec 148 cas répertoriés pour 100.000 habitants, la France se situe juste en-dessous du seuil épidémique, indique mercredi le réseau de surveillance Sentinelles Inserm-UPMC. Les régions les plus touchées sont le Sud-Est, le Centre, le Nord-Est et l'Ile-de-France.

Il est toutefois trop tôt pour connaître l'intensité de l'épidémie cette année. «Tout dépend du type de virus qui circule. Pour l'instant, la souche prédominante est le H3N2, bien contrôlée par le vaccin. Mais cela peut évoluer. Les prochaines semaines nous le dirons», explique au Figaro le Dr Thierry Blanchon, responsable adjoint du réseau Sentinelles. Une épidémie de grippe dure en général entre 9 et 10 semaines, avec un pic atteint vers la cinquième semaine.

Il n'est plus possible de bénéficier de la vaccination saisonnière remboursée par la Sécuri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant