La grève se durcit à Air France, le gouvernement inflexible

le
6
LA GRÈVE SE DURCIT À AIR FRANCE
LA GRÈVE SE DURCIT À AIR FRANCE

PARIS (Reuters) - La compagnie Air France prévoit d'assurer mercredi 60% de ses vols long-courriers et 70% de ses vols court et moyen-courriers, au troisième jour d'une grève contre une proposition de loi encadrant le droit de grève dans les transports aériens.

Air France dit avoir assuré plus de 70% de ses vols mardi, avec moins d'annulations de dernière minute que la veille, quand 20% des vols avaient dû être annulés.

"Le nombre d'annulations 'à chaud', c'est-à-dire à la dernière minute, est en sensible diminution et n'a concerné qu'une trentaine de vols, dont un vol long-courrier", écrit la compagnie aérienne dans un communiqué.

"La situation est calme en aéroports, une large majorité des passagers ayant pu bénéficier d'une solution de voyage alternative, sur un autre vol d'Air France ou d'une compagnie tierce", ajoute-t-elle.

Mais le SNPL, principal syndicat de pilotes, prévient dans un communiqué que "les risques de perturbations majeures vont s'intensifier dans les deux prochains jours", estimant que les prévisions de trafic communiquées par Air France sont "délibérément optimistes".

À l'aéroport de Nantes-Atlantique, 10 vols sur 115 ont été annulés mardi, et la direction prévoit déjà l'annulation de 4 vols sur les 123 vols programmés mercredi soit 3,25% du trafic.

Plus de 50% des pilotes étaient en grève mardi, avec des pointes à 70% chez Air France, d'après le SNPL, qui évoque un mouvement "bien suivi".

À la mi-journée, environ un tiers des pilotes étaient en grève chez Transavia, filiale "low cost" d'Air France, un tiers aussi chez Britair et un quart chez EasyJet, de même source.

"JUSQU'AU BOUT"

La grève, organisée par les syndicats français de pilotes de ligne et la majorité des organisations de stewards, hôtesses et personnels au sol, doit durer jusqu'à jeudi inclus.

La ministre des Transports Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé mardi matin sur LCI que le conflit social était "sérieux" mais a ajouté qu'elle le considérait comme "inadapté".

"C'est leur droit (de faire grève-NDLR) mais au dernier moment, ne pas venir alors que tous les passagers sont embarqués, moi je trouve que c'est un détournement", a-t-elle déclaré.

Le ministre chargé des Transports Thierry Mariani a soutenu lors des questions à l'Assemblée que le projet du gouvernement ne remettait pas en question le droit de grève. Il avait déjà prévenu lundi sur RTL que le gouvernement irait "jusqu'au bout" sur ce dossier.

Une proposition de loi allant dans ce sens a été adoptée fin janvier par les députés et sera examinée au Sénat à partir du 15 février.

Le texte prévoit notamment une déclaration préalable des grévistes 48 heures avant le conflit et une prévision de trafic pour les usagers, au plus tard 24 heures avant le début de la grève, comme à la SNCF ou à la RATP.

Le gouvernement avait décidé d'inscrire cette proposition à l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée le 20 décembre dernier, au moment où une grève des agents de sûreté perturbait gravement l'activité des aéroports.

Thierry Leveque et Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcelac le mardi 7 fév 2012 à 20:45

    dommage que des petits grévistes sabotent le travail que font ceux qui en sont pas en greve. CGT f...eur de m..rde aura bientot gagné : tout le monde au chomage. C'est leur seul objectif, ils disent qu'ils veulent defendre les travailleurs mais en fait ils veulent casser l'outil de travail

  • gmich10 le mardi 7 fév 2012 à 20:11

    BOYCOTTEZ AIR FRANCE et tout ces petits syndicalistes au chômage !!!!!!

  • chatnour le mardi 7 fév 2012 à 19:40

    PLUS JAMAIS JE NE VOLERAI SUR AIR FRANCE de même que PLUS JAMAIS JE NE METTRAI LES PIEDS EN GRECE !

  • M6486201 le mardi 7 fév 2012 à 15:25

    Vivement qu'air france fasse comme Spain air Swiss air Sabena etc et que ces fainéants soient au chômage. On prendra des compagnie comme Ryanair ou Easyjet et on paiera moins cher.

  • M1617344 le mardi 7 fév 2012 à 12:50

    Puisque le pouvoir est incapable d'encadrer sérieusement ces grévistes ,ne pas hésiter à prendre des compagnies dont le personnel a besoin de travailler et ne se fout pas des clients ! En 25 ans j'ai pris une seule fois Air France !

  • M2949628 le mardi 7 fév 2012 à 10:42

    Au sujet de l'annulation des vols Paris-Singapour/Paris-Buenos Aires où les passagers ont dû être débarqués car les pilotes ne se sont pas présentés...En somme, puisque les grévistes veulent se réserver ces pratiques de mufles, c'est donc un droit à la muflerie qu'ils renvendiquent de perpétuer. Quelle honte !!!