La grève devrait plomber un peu plus Air France-KLM

le
0
Le mouvement entamé par les hôtesses et les stewards intervient alors que le groupe vit une période difficile, pénalisée par une conjoncture maussade et la concurrence des compagnies asiatiques et low cost.

En marge de lagrève des des hôtesses et des stewards d'Air France depuis samedi, le groupe Air France-KLM se trouve parallèlement en difficulté concernant son activité et sa politique de développement. Dans ce contexte, l'actuel mouvement social qui devrait durer jusqu'à mercredi, pourrait encore grever les finances de la maison-mère : en 2007, là encore à la Toussaint, une grève avait provoqué de fortes perturbations et lui avait coûté pas moins de 60 millions d'euros.

Or le groupe traverse une période de fortes turbulences. Conséquence de l'actuelle morosité économique, il pourrait ainsi lancer un avertissement sur ses résultats lors de la publication de ses comptes pour la période d'avril à septembre prévue au 9 novembre, a affirmé BFM Business ce mardi. Et ce, alors qu'il espérait bien rebondir, après avoir essuyé une perte nette de 197 millions d'euros sur la période avril-juin 2011. Le groupe avait alors brandi le «printemps arabe», la catastrophe de F

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant