La grève dans l'aérien risque d'être très suivie

le
1
Plusieurs syndicats de contrôleurs aériens ont lancé un appel à la grève du 11 au 13 juin. Quelques informations pratiques pour s'organiser.

Les syndicats français membres de la Fédération Européenne des travailleurs des Transports (ETF) ont lancé vendredi un appel à la grève des contrôleurs aériens de l'aviation civile le 12 juin pour dénoncer les projets de la Commission européenne de libéralisation du secteur. Selon l'USAC-CGT, premier syndicat de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), «les futurs règlements européens concernant la navigation européenne sont une attaque directe contre le caractère de service public de ce secteur d'activité». Ils visent notamment «à externaliser et à mettre en concurrence des pans entiers de la gestion de la navigation aérienne», estime le syndicat.

Aéroports touchés en France

Dans un communiqué, la DGAC demande aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de moitié sur la période du mardi 11 juin au jeudi 13 juin sur les aéroports Roissy - Charles de Gaulle, Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Aéroports touchés en Europe

Le préavis de grève a été déposé en coordination avec d'autres syndicats de pays européens membres de l'ETF. Selon nos informations, le mouvement devrait notamment être très suivi en Hongrie, seul autre pays européen à avoir choisi ce mode de contestation. En Belgique, Italie, République tchèque, Slovénie et au Portugal, les contrôleurs devraient faire la grève du zèle malgré leur présence. L'Allemagne et l'Espagne, ne seront pas touchées en revanche.

S'informer auprès de sa compagnie

La DGAC invite les passagers qui auraient des vols prévus durant ces trois jours à «s'informer auprès de leur compagnie aérienne». Certaines ont déjà anticipé les perturbations et diffusent les informations nécessaires sur leur site internet.

o Air France précise ainsi que des facilités commerciales ont d'ores et déjà été mises en place et sont applicables jusqu?au 16 juin 2013. Toutes peuvent être effectuées en ligne sur le site internet de la compagnie.

Les changement de vol jusqu?au dimanche 16 juin 2013 inclus, peuvent ainsi être modifiés sans frais dans la même classe de voyage. Pour les changements intervenant entre le lundi 17 juin et le dimanche 30 juin 2013 inclus, ils peuvent également être effectués sans frais, au même tarif sous réserve de disponibilité, ou en payant la différence avec un autre tarif. Pour un report de voyage au-delà du 30 juin 2013, un changement de destination ou de point d?origine, ou une annulation du voyage, la compagnie propose des avoirs non remboursables valables un an sur les vol d'Air France et de KLM.

En cas d'annulation de vol ou de retard plus de 5 heures, et si les solutions de report ne conviennent pas, les passagers peuvent demander un remboursement. Des frais de services seront néanmoins prélevé sur le montant rembourser.

o EasyJet prévient qu'elle a été contrainte d'annuler 130 vols par jour durant la période de grève. Tous les passagers enregistrés sur les vols annulés seront prévenus par e-mail. Les passagers touchés par ces annulations peuvent procéder à un remboursement total de leur réservation ou un transfert gratuit sur un autre vol. La liste des annulations sera publiée sur le site internet de la compagnie la veille, à 13 heures au plus tard.

La compagnie recommande à ses clients qui souhaitent reporter leur vol de choisir une date postérieure au 13 juin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • inextens le lundi 10 juin 2013 à 14:30

    c'est très bien! il faut réagir aux diktats de l'Europe puisqu'Hollande ne fait rien et ses ministres RIEN si ce n'est toucher du pognon induement