La grève continue dans la mine de cuivre mauritanienne

le
0
(Commodesk) Les employés des mines de cuivre d'Akjoujt (MCM) en Mauritanie sont en grève depuis six jours. Ils manifestent, notamment, contre le licenciement abusif de cinq de leurs collègues et demandent le remplacement de certains dirigeants de la société par des mauritaniens. En juin dernier, les délégués syndicaux et les employeurs avaient trouvé un accord sur l'amélioration des conditions de travail des employés, mais les manifestants assurent que cet accord n'est pas respecté. Après six jours de grève, la direction de la MCM refuse toujours d'entamer les négociations avec les grévistes. Les autorités administratives et sécuritaires locales, quant à elles, s'en prennent aux travailleurs et demandent aux forces de l'ordre d'intervenir pour mettre fin à cette grève. Akjoujt est une ville située à 250 km au nord de la capitale, les mines de cuivre situées près de cette ville sont exploitées, tout comme l'ensemble de la production du pays, par la MCM. Cette filiale de la société canadienne First Quantum Mineral emploie plus de 1.200 travailleurs en Mauritanie et a produit près de 37.000 tonnes de cuivre brut en 2010 (la production mondiale s'élevait à cette époque à 16,2 millions de tonnes).
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant