La grève chez Cerrejón impacte l'économie colombienne

le
0

Commodesk - Les négociations doivent reprendre ce lundi entre le syndicat majoritaire des mineurs et la direction de la charbonnière Cerrejón, après 18 jours d'arrêt de travail.

La suspension de l'extraction chez Cerrejón, qui représente un manque à produire de 100.000 tonnes par jour, a réduit sensiblement les exportations colombiennes. En temps ordinaire, 205.000 tonnes de charbon partent quotidiennement des ports, mais moins de 40.000 tonnes actuellement, alors que le 2e producteur, Drummond, est sous le coup d'un arrêt administratif de son activité. Cerrejón s'est déclaré par conséquent en situation de force majeure pour ses expéditions de charbon vers l'étranger.

Le groupe d'analyse économique Fedesarrollo estime que si la suspension de 70% de la production de charbon nationale dure un mois, la Colombie perdra 7% de son PIB annuel.

Un rapport parlementaire sur l'industrie minière colombienne du sénateur Jorge Robledo, plus proche des intérêts des mineurs, calcule pour sa part que pour 68 dollars investis dans les mines en 2010, les actionnaires étrangers en ont récupéré 100.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant