La grève à un milliard de dollars du port de Los Angeles

le
0
La mobilisation de 800 employés qui a débuté il y a trois jours paralyse le plus grand port des États-Unis.

Un petit groupe de grévistes a réussi un véritable coup de force: paralyser l'activité du plus grand port de la première économie au monde. 800 salariés affiliés à un syndicat maritime d'employés se battent contre la délocalisation de leurs emplois, depuis l'échec mardi de négociations avec la direction.

Le coût de ce mouvement est astronomique: le Los Angeles Times l'estime à près d'un milliard de dollars par jour. De fait, chaque jour près de 600.000 transporteurs, ouvriers des ports ou distributeurs dépendent des infrastructures portuaires pour exercer leurs activités. Certains navires patientent tandis que d'autres sont déroutés, plus au nord vers le port d'Oakland (près de San Francisco), ou plus au sud, c'est-à-dire au Mexique. «Les distributeurs ont été contraints de stocker leurs produits ou même raté des ventes en raison de biens...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant