La grève à Météo-France pourrait perturber le trafic aérien

le
1
    PARIS, 25 février (Reuters) - Le personnel de Météo-France a 
déposé jeudi un préavis de grève pour les 26, 27 et 28 février, 
ce qui pourrait entraîner des perturbations dans le trafic 
aérien.  
    "La grève pourrait avoir des incidences sur certaines 
plateformes aéroportuaires comme Chambéry et 
Lyon-Saint-Exupéry", a déclaré jeudi Yannick Mure, au nom de 
l'intersyndicale Solidaire-Météo, SNITM-FO, et SNM-CGT. "En cas 
de conditions météo délicates, il y aura des retards." 
    Les aéroports de Chambéry (Savoie) et Lyon-Saint-Exupéry 
attendent une très grande affluence de touristes partant ou 
revenant des stations de sports d'hiver des Alpes pendant les 
vacances scolaires.  
    Le personnel de Météo France compte, par ce mouvement de 
grève organisé le jour de la tenue du conseil d'administration 
de l'établissement, alerter le public sur les baisses 
d'effectifs et la dégradation du service.  
    "On a perdu 800 emplois au niveau national et il est prévu 
d'en supprimer encore 80 cette année", dit Yannick Mure, selon 
lequel 30% des départs à la retraite ne sont pas remplacés.  
    Le personnel relève "l'incohérence" de cette politique 
d'économies dans la gestion de l'établissement public au moment 
où COP 21 s'inquiète du réchauffement climatique.  
    Il cite l'Organisation météorologique mondiale qui estime 
que "chaque euro consacré à la préparation des aléas 
météorologiques, climatiques et hydrologiques, permet d'en 
économiser sept qu'il faudrait autrement dépenser pour remédier 
aux pertes économiques consécutives à une catastrophe".  
 
 (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 11 mois

    Le conseil d'administration se réunit un week-end?