La Grèce supprime des postes de fonctionnaires

le
1
15.000 postes de fonctionnaires seront supprimés d'ici à 2014. Le 1er mai, les syndicats grecs appellent à une forte mobilisation à Athènes.

L'emploi à vie pour les fonctionnaires, c'est fini. Pour obtenir la tranche de 8,8 milliards d'euros du prêt de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, les députés grecs ont décidé que 15.000 fonctionnaires seront renvoyés d'ici 2014, dont 4000 dans les prochains mois. Pour Giorgos Pagoulatos, professeur d'économie à l'Université d'Athènes, il faut relativiser la mesure. «Il s'agit, pour la plupart, d'employés d'État qui avaient commis des infractions ou qui ont été jugés pour corruption ou incompétence», explique-t-il.

Il n'empêche, cette décision s'accompagne de l'ouverture à la concurrence de nombreux secteurs ainsi que d'une nouvelle amputation du salaire minimum. Il passe de 528 à 490 euros par mois et 427 euros mensuels pour les jeunes de 25 ans. Dans tous les cas, le salaire quotidien ne pour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le lundi 29 avr 2013 à 23:24

    Nous devrions en faire autant !