La Grèce sanctionnée par l'agence de notation Moody's

le
0
L'agence de notation Moody's a dégradé de trois crans la note de la Grèce. Elle n'exclut pas un défaut sur la dette après 2013. Athènes a dénoncé une décision «injustifiée».

Nouvelle alerte sur la dette grecque. L'agence de notation Moody's a dégradé ce lundi la note du pays méditerranéen de trois crans, de B1 à Ba1. Elle pourrait l'abaisser encore ces prochains mois, comme l'indique la perspective négative assortie à la note. La Grèce se retrouve maintenant au niveau de la Biélorussie et de la Bolivie.

«À un moment où l'économie mondiale est fragile et où le marché est sensible, des décisions injustifiées et déséquilibrées en matière de notation, comme l'est celle de Moody's (...) renforcent les arguments en faveur d'une plus étroite régulation des agences elles-mêmes», a réagi le ministère grec des Finances dans un communiqué. Reste que le déficit public grec devrait se limiter, au mieux, qu'à 7,4% en 2011 et la dette publique, s'élevant à 152,6% du produit intérieur brut, ne commencer à dégonfler qu'à partir de 2012.

20% de chance de faire défaut

Même si elle n'en fait pas son scénario central, Moody's craint, c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant