La Grèce s'offre un répit à 12 milliards

le
0
La zone euro a donné son feu vert pour débloquer 8,7 milliards d'euros de prêts à la Grèce. Le FMI devrait avancer prochainement 3,3 milliards. Un nouveau plan de sauvetage de 110 milliards pourrait être finalisé «d'ici l'automne».

L'Europe gagne du temps mais n'a pas éteint l'incendie en Grèce. À l'issue d'une téléconférence samedi, les ministres des Finances de la zone euro ont donné leur feu vert pour débloquer «d'ici le 15 juillet» 8,7 milliards d'euros de prêts auxquels devraient s'ajouter 3,3 milliards d'euros versés par le Fonds monétaire international (FMI). Cette décision était attendue après l'adoption cette semaine par le Parlement grec du programme d'austérité imposé par ses créanciers européens. «Elle (la décision) renforce la crédibilité internationale de la Grèce », s'est immédiatement félicité le ministre des Finances grec, Evangelos Venizelos.

Alors que la nouvelle directrice générale du FMI, Christine Lagarde, doit prendre ses fonctions mardi, l'institution a salué cette avancée. « Nous saluons l'engagement de l'Eurogroupe envers une stratégie de financement qui fasse en sorte que le programme économique grec soit pleinement assuré », a déclaré la porte

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant