La Grèce rappelle son ambassadeur en Autriche pour consultations

le
0
 (Actualisé avec détails) 
    ATHENES, 25 février (Reuters) - La Grèce a rappelé jeudi son 
ambassadeur en Autriche pour des consultations, a annoncé le 
ministère grec des Affaires étrangères au lendemain d'une 
réunion des pays des Balkans consacrée à la crise des migrants. 
    L'Autriche a organisé mercredi à Vienne une réunion sur la 
crise migratoire en Europe qui a rassemblé les pays de la région 
traversés par les migrants. ( ID:nL8N1634FU ) 
    La Grèce, premier point d'entrée des réfugiés en Europe, et 
l'Allemagne, principale destination des demandeurs d'asile, 
n'étaient pas conviées à cette réunion, qualifiée "d'acte 
inamical" par Athènes. 
    Le rappel de l'ambassadeur grec est motivé par "la 
sauvegarde des relations amicales entre les Etats et les peuples 
de Grèce et d'Autriche", précise un communiqué du ministère grec 
des Affaires étrangères. 
    Les dix pays présents lors de la réunion de mercredi à 
Vienne se sont mis d'accord pour lancer une action coordonnée 
visant à limiter l'afflux de migrants sur leurs territoires. 
    Cette stratégie a provoqué un effet de dominos, incitant les 
autres pays à renforcer les contrôles à leurs propres frontières 
et laissant des milliers de migrants en attente sur le sol grec. 
    "Les initiatives unilatérales pour résoudre la crise des 
réfugiés et les violations du droit international et européen 
par des Etats membres de l'UE sont des pratiques qui vont 
affaiblir les fondations mêmes de l'unification européenne", a 
dit le ministère grec des Affaires étrangères. 
    "La responsabilité de gérer la crise des migrants et des 
réfugiés ne peut pas incomber à un seul pays", ajoute le 
ministère. 
     
     
 
 (Michel Kambas; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant