La Grèce promet de tenir ses promesses

le
0
Après sa téléconférence avec Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, le premier ministre Papandreou a affirmé sa «détermination absolue» à tenir ses engagements budgétaires.

La Grèce rassure ses homologues européens. Après une conversation téléphonique de 25 minutes avec le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre grec George Papandreou a confirmé la «détermination absolue» de son gouvernement à «prendre toutes les mesures nécessaires» pour mettre en œuvre les décisions européennes du 21 juillet visant à sortir Athènes de ses difficultés financières.

De leurs côtés, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont mis une pression supplémentaire sur le gouvernement grec. Ils ont notamment fait part au premier ministre «de l'importance qui s'attache à la mise en oeuvre stricte et effective du programme de redressement de l'économie grecque», qui conditionne le versement des futures tranches de l'aide des pays de la zone euro et du Fonds monétaire international. Ils ont jugé «plus que jamais indispensable de mettre pleinement en œuvre» ces décisions «pour assurer la sta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant